Publié le : 06 mars 20204 mins de lecture

La numérologie karmique est basée sur des correspondances lettres-chiffres, qui après de savants calculs, permettent entre autres de prédire l’avenir. Le même principe est appliqué par les tibétains mais en incluant le bouddhisme dans l’interprétation des résultats. Quelques informations pour mieux apprécier la numérologie karmique tibétaine.

Qu’est-ce que la numérologie karmique tibétaine ?

Des scientifiques ont constaté une certaine correspondance, entre les lettres et les chiffres qui donne une valeur numérique aux mots. Ainsi, ils donnent un sens aux chiffres et aux lettres qui caractérisent un individu après quelques calculs bien définis. Avec la date de naissance, le nom et le prénom d’une personne lui ont été donnés pour des raisons précises. Des propriétés ont été attribuées aux nombres pour avoir plus d’information sur la personne et ses caractères. Dans la numérologie karmique tibétaine, l’interprétation de ses nombres est basée sur le bouddhisme et ses concepts. De telles informations donnent la possibilité de travailler sur l’amélioration de soi pour un avenir plus harmonieux et équilibré.

Les grandes lignes de la numérologie karmique tibétaine

Le chemin de vie reste toujours une notion fondamentale en apportant des précisions sur la personnalité du sujet. Il donne un aperçu de la mission qu’il doit accomplir en fonction des choix qu’il fait. Le karma confère à l’individu la possibilité de se purifier des mauvaises actions qu’il a fait. Ainsi, grâce à la réincarnation, le karma négatif qui s’est installé sera annihilé par l’éveil spirituel qu’il aura acquis. Avec la numérologie karmique tibétaine, les réalisations font partie des fondements de la vie en étant le but de l’incarnation. Cette mission attribue à la personne une logique de partage, d’altruisme et d’entraide même si elle est issue d’une purification karmique.

Autres points clé de la numérologie karmique tibétaine

Grâce aux années personnelles et la date de naissance, on obtient une information précieuse sur les options de vie. La vie est également segmentée en trois cycles en fonction de l’âge pour suivre son chemin selon sa maturité. Le premier cycle sera réalisé par les moins de 28 ans, où les croissances physiques, mentales et émotionnelle seront importantes. Avant la cinquante-septième année, il sera dans la phase productive pour construire sa vie sur le plan professionnel et familiale. Le dernier cycle de la numérologie karmique tibétaine permet la moisson de tout ce qu’il a planté. Enfin, l’élan spirituel permet à chacun de progresser plus rapidement dans sa voie grâce à l’éveil spirituel.